Trois trucs de pro pour rendre vos textes plus faciles à lire

On vous a sûrement déjà conseillé d’écrire des phrases courtes pour faciliter la lecture de vos textes. D’accord… cela fonctionne quand ce que vous avez à dire est très simple, voire simpliste. Mais quand vous voulez élaborer une pensée plus étoffée, il est normal que vous ayez recours à des phrases plus longues. Voici des stratégies utilisées par les bons professionnels de l’écriture pour rendre leurs textes, même riches, plus lisibles.

 1. Utiliser la ponctuation pour mettre en évidence la structure de la phrase

 Nous parlerons ici de ce que l’on appelle parfois la virgule double. Ce petit signe typographique, la virgule, n’est pas une décoration… il sert à mettre en évidence la structure de votre phrase. L’emploi de la virgule double est très simple et très efficace. Elle sert à encadrer tous les éléments non essentiels insérés à l’intérieur d’une phrase, comme des poignées par lesquelles on pourrait les prendre et les enlever.

Double virguleLe dernier exemple montre clairement que, lorsque le segment détachable est en début de phrase, la première virgule disparaît et que, lorsqu’il est à la fin, la seconde virgule est remplacée par le point. Dans tous les autres cas, en revanche, il est impératif de conserver les deux virgules, c’est ce qui permet au lecteur de distinguer, même inconsciemment, les éléments essentiels de la phrase des éléments secondaires.

 2. Éliminer tout ce qui est inutile

 Ne détournez pas l’attention de votre lecteur par des éléments inutiles.

Dans le dernier exemple, les éléments ont été déplacés pour rendre la phrase plus fluide. Essayez vous aussi de jouer avec les différentes parties de votre phrase, comme s’il s’agissait de blocs de construction.

 3. Construire des énumérations cohérentes

 Si vous voulez ne pas perdre votre lecteur, vos énumérations doivent être cohérentes, surtout si elles sont longues et complexes. J’en profite pour rappeler que les éléments d’une énumération sont séparés par des virgules, sauf les deux derniers qui, eux, sont reliés par un « et » sans virgule.

Mine de rien, ces trois aspects figurent parmi ceux que nous corrigeons le plus souvent dans les textes qu’on nous donne à réviser… et ils font toute la différence.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *